Malaisie

Kuala Lumpur, à la découverte de la Malaisie moderne

on
15 mai 2018

Véritable mégapole de l’Asie du Sud-Est, Kuala Lumpur est une ville très moderne et cosmopolite qui a su garder  son authenticité malgré son développement rapide.

Avec ses gratte-ciels futuristes, dont les célèbres Tours Petronas, son architecture diversifiée, ses édifices religieux, ses centres commerciaux et ses parcs paisibles, la capitale de la Malaisie est une ville où on ne s’ennuie pas !

J’y suis allée en avril 2016 pour trois jours sans préparation préalable mais cela ne m’a pas empêché de découvrir l’essentiel de la ville. Je partage avec vous dans ce qui suit quelques détails et conseils pour explorer la capitale de la Malaisie.

Que faire/visiter à KL :

La capitale de la Malaisie attire annuellement un grand nombre de touristes, et pour cause : Kuala Lumpur offre une multitude de lieux à visiter et d’activités qui raviront petits et grands. Je vous présente dans ce qui suit un aperçu des monuments immanquables de KL.

Les incontournables :

Le centre-ville de Kuala Lumpur regorge de gratte-ciels notamment les célèbres Tours jumelles Petronas symbolisant l’essor économique de la capitale. Inaugurées en 1998, les deux tours de 452 mètres de haut abritent le siège de la compagnie pétrolière hyponyme, un centre commercial « Suria KLCC » et offrent une terrasse panoramique avec une vue imprenable sur la ville. A la sortie du mall, on retrouve le paisible Parc KLCC,  un mélange de beautés naturelles et artificielles s’étalant sur 50 hectares.

A quelques pas, vous retrouvez la Tour Menara KL, deuxième plus grand bâtiment en Malaisie après les Petronas Towers, connue pour sa plateforme d’observation.

Les Batu Caves restent un incontournable à KL situées à 10 KM au nord de la ville (accessible en train). Pour atteindre la grotte principale, il faut grimper un immense escalier surmonté d’une gigantesque statue dorée (43 mètres de haut) tout en se méfiant des macaques qui guettent les touristes en vue de leur voler de la nourriture. Ces grottes constituent le plus grand sanctuaire hindou hors de l’Inde.

Les amoureux de l’architecture apprécieront certainement la visite de la Place de l’Indépendance (Merdeka Square), l’occasion de s’émerveiller de la diversité des bâtiments qui l’entourent : le Royal Selangor Club, l’Édifice Sultan Abdul Saman, et la cathédrale gothique Sainte-Marie.

Faire du shopping :

Kuala Lumpur est réputée être une destination shopping connue pour ses quartiers commerçants et ses centres commerciaux ultra-modernes. A commencer par le célèbre quartier commerçant de Bukit Bintang réputé pour ses malls notamment le Pavillion, le Berjaya Times Square et le Lot 10. N’hésitez pas à se balader dans le quartier chinois « China Town » et son marché à ciel ouvert de Petaling street connu pour ses vêtements de marque vendus à des prix imbattables (attention aux contrefaçons…), avant de se rendre au « Central Market« , construit en 1888. Si vous êtes à la recherche de sari et de saveurs indiennes, dirigez-vous au quartier de Little India. En général, les articles vendus à Kuala Lumpur sont 20 à 30% moins chers qu’en Europe.

Les édifices religieux :

L’aspect spirituel est également présent dans la capitale de la Malaisie, où tout le monde semble accepter la religion de son voisin. KL offre la possibilité de visiter plusieurs lieux de cultes comme les Batu Caves, le temple indien de Sri Mahamariamman avec ses statues formidables de divinités, les mosquées Masjid Negara (mosquée nationale pouvant accueillir jusqu’à 15.000 personnes) et le Masjid Jamek (première mosquée de la cité). Il existe d’autres lieux religieux à visiter comme le temple chinois de Thean Hou.

Mais pas que :

La biodiversité de la ville offre un cadre propice à la détente, avec des parcs paisibles à l’instar du Parc KLCC, le jardin botanique « Lake Garden« , le parc ornithologique « KL Bird Park« , …etc.

Si vous avez plus de temps, vous auriez l’occasion de pousser la balade au-delà de Kuala Lumpur en direction de Putrajaya, la nouvelle capitale administrative de la Malaisie (20 KM au sud de KL), ou encore Cyberjaya, la Silicon Valley asiatique (plus grande que celle des USA).

J’aurais aimé me rendre à Putrajaya, la nouvelle capitale administrative située à 20 KM au sud de KL, ou encore Cyberjaya, la Silicon Valley asiatique (plus grande que celle des USA), mais faute de temps et surtout de préparation à la dernière minute, je l’ai zappé. J’ai également raté l’occasion de profiter de la vue offerte par la célèbre piscine à débordement située sur le toit de l’hôtel « Regalia Residence« .

KL Hop On Hop Off :

Pour mon deuxième jour à KL, j’avais pris le bus touristique hop on hop off pour visiter les grands monuments de la ville. Le trajet était très long en raison de l’état de la circulation à KL, une expérience que je n’ai pas du tout apprécié. J’ai aimé la visite de la ville en métro qui était plus rapide et pratique.

  • Ticket 24h/48h    : 50 RM (environ 120 DH) / 90 RM (environ 215 DH)

Où dormir :

J’ai testé l’hôtel Seri Pacific en avril 2016, au prix de 500 DH/Nuit en chambre double avec petit déjeuner. L’hôtel est très bien équipé (piscine extérieure, spa, salle de sport, 3 restaurants, …etc.). Il est situé juste en face du centre commercial Sunway Putra Mall, et à quelque pas du métro (station PWTC), ce qui est super pratique. Le personnel est chaleureux et très serviable. L’établissement propose un très bon petit déjeuner sous forme d’un buffet copieux. Je vous le recommande.

Se déplacer :

Transfert depuis l’aéroport : Pour se rendre au centre de la ville depuis l’aéroport de KLIA, il y a plusieurs options :

  • Le moyen le plus rapide est de prendre le taxi, pour environ 45 minutes de trajet (Tarif : 75 RM). Il est préférable de payer la course à l’avance au niveau des stands qui se trouvent à l’intérieur de l’aéroport ;
  • Le train « KLIA ekspres » qui dessert la gare KL Sentral au centre de la ville (Tarif : 55 RM) ;
  • Les bus de la compagnie RapidKL (Tarif : 10 RM) ;

Circuler en ville : Il est très facile de se déplacer à KL en raison de son réseau de transport en commun très développé et répondant à tous les budgets (métro, bus, taxis, …etc.).

D’après mon expérience, je vous recommande de privilégier le métro (4 lignes) et le monorail qui dessert surtout le secteur de Bukit Bintang (Triangle d’Or). Ces deux moyens sont plus rapides et plus confortables. Les tarifs commencent à RM1 pour un arrêt (un jeton distribué aux bornes automatiques ou les guichets).

Le taxi est une bonne alternative et les tarifs restent extrêmement abordables (attention aux embouteillages).

Le train banlieue « KTM Komuter » vous sera utile pour rejoindre la gare routière de Putra ou les Batu Caves.

Liens utiles :

  • Plan des lignes de métro à KL                          : www.kiat.net
  • Site de la Compagnie de transports à KL       : www.myrapid.com.my
  • Site du train KLIA Ekspres                               : www.kliaekspres.com

 Quoi manger à KL ?

Pour manger à KL, le choix est très diversifié allant des restaurants classiques pour la cuisine plus raffinée au street-food. De plus, la cuisine malaisienne est très variée et riche en saveurs reflétant le multiculturalisme de sa population. On trouve également de nombreux restaurants de cuisine internationale (italienne, japonaise, fast-food, …etc.).

Durant mon séjour, j’ai essayé de goûter à quelques spécialités locales notamment :

  • Le « Nasi Lemak », le plat national qui se compose de riz cuit accompagné de viande ou de poisson et de sauce pimentée,
  • La « Laksa » une soupe de nouilles épicées accompagnée de crevettes et de viande.
  • Le Char Kway Teow, un plat de nouilles avec des crevettes.

J’ai découvert également le « Roti », une sorte de crêpe qui ressemble à notre mssemen marocain et qui est très souvent servi au petit déjeuner. Côté dessert, vous pouvez essayer le Cendol, une glace pilée au sucre de palme et de la farine de riz sous forme de nouilles vertes.

Mes impressions :

Kuala Lumpur est une ville moderne, propre et très développée qui regorge de lieux culturels, de malls mais également d’espaces verts. Elle dispose d’un réseau de transport pratique et efficace et le coût de la vie est très abordable notamment les hôtels qui sont de qualité et à des prix très raisonnable. Les malaisiens sont extrêmement serviables, très honnêtes et respectueux.

3 jours à KL c’était largement suffisant pour visiter l’essentiel de la ville sans courir dans tous les sens.

Pour conclure, Kuala Lumpur est une ville idéale pour un city trip de quelques jours pour commencer son voyage en Malaisie. Notons que les vols domestiques ou à destination des pays de l’Asie du Sud-Est ne sont pas vraiment cher au départ de l’aéroport KLIA, le hub de la compagnie low-cost AirAsia.

Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas ! A bientôt les touristes !


Le coin pratique :
  • Formalités d’entrée : les marocains n’ont pas besoin de visa pour un séjour de moins de 90 jours. La durée de validité du passeport doit être au moins égale à 6 mois. Les visiteurs doivent être menus d’un billet retour.
  • Vol : avec Qatar Airways au prix de 8.000 DH (durée de vol : CMN – DOH : 7h & DOH – KUL : 8h).
  • Monnaie : la devise du pays est le Ringgit : 1 MYR = 2,4 DH (mise-à-jour : Mars 2018)
  • Quand partir : Climat tropicale caractérisé par une forte chaleur et un taux d’humidité élevé toute l’année. Evitez les mois les plus humides : Avril/Mai/Novembre/Décembre.
  • Coût de la vie : Bien qu’elle soit la ville la plus chère du pays, le coût de la vie reste très abordable, semblable au Maroc voir moins cher (notamment pour les hôtels).
  • Décalage horaire : + 7H par rapport au Maroc.
TAGS
RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT