Un grand weekend à Tunis

Tunisie

Pour vous dire la vérité, la Tunisie n’a jamais été en top de ma bucket-list, en raison notamment des nombreuses similitudes avec le Maroc. Mais après un court séjour de trois jours avec ma femme en début de ce mois de novembre, j’ai réalisé que le pays mérite d’être visiter.

Au cœur de la capitale de Tunisie :

La capitale de la Tunisie est faite de trois parties imbriquées : le cœur historique « la Médina« , le centre-ville « européen » édifiée au début du XXe siècle par les français et les nouveaux quartiers, donnant à la cité une allure moderne.

Plonger dans l’ambiance tunisoise

Arrivés à Tunis tôt le matin d’un samedi après deux heures de vol seulement au départ de Casablanca, nous nous sommes dirigés vers l’Hôtel Carlton situé en plein cœur de la ville.

Vue depuis l’hôtel

Après un petit repos mérité à l’hôtel, nous avons commencé notre journée en début d’après-midi par une promenade sur l’emblématique avenue Habib Bourguiba, qui représente le cœur de la ville-nouvelle de Tunis avec ses bâtiments coloniaux, ses cafés, ses boutiques et surtout ses magnifiques palmiers. L’avenue commence à la place d’Afrique et sa tour de l’Horloge, à l’intersection avec l’avenue Mohammed V, et se termine à la place de l’indépendance où se trouve l’œuvre en aluminium « I Love Tunis » placée devant la statue d’Ibn Khaldoun, et à l’ombre de l’imposante Cathédrale Saint-Vincent-de-Paul.

En laissant derrière nous l’avenue Bourguiba, nous pénétrons dans la médina de Tunis par la Porte de France, ou Bab el Bhar situé sur la place de la Victoire. Communément Appelé « médina El Arbi« , la vielle-ville représente l’héritage historique de Tunis (classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO) avec ses ruelles étroites, ses souks et ses nombreuses mosquées, à l’instar des médinas du Maghreb. La fameuse Mosquée Zitouna, deuxième plus grande mosquée du pays, se situe en haut de la rue principale du Souk. Vous pourrez explorer la cour extérieure de la mosquée qui offre une belle vue sur la Médina.

Aux alentours de Tunis : Carthage et Sidi Bou Saïd

Pour notre deuxième journée à Tunis, nous avons choisi de pousser plus loin l’excursion en direction des environs de la capitale : le site archéologique de Carthage et le village bleu de Sidi Bou Saïd.

Nous avons pris le métro léger en direction de la station Tunis Marine pour prendre par la suite le train de banlieue TGM (Tunis-Goulette-Marsa) en direction de Carthage (arrêt Hannibal).

Située à 17 km de Tunis, Carthage (signifiant « nouvelle ville » en phénicien) est la banlieue huppée de la capitale tunisienne regroupant de jolies villas, les résidences d’ambassadeurs, le palais présidentiel mais surtout connu pour son parc archéologique.

L’immanquable site de Carthage est composé des vestiges magnifiques de la civilisation africo-romaine, dispersé dans la ville. Nous avons commencé notre visite par la colline de l’Odéon où se trouvent des ruines des villas romaines et celles d’un théâtre romain qui reçoit chaque été le Festival International de Carthage.

Sous un soleil harassant, nous avons ensuite visité les thermes d’Antonin qui comportent les vestiges d’énormes piscines ainsi qu’un parc archéologique de quelques hectares avec en arrière-plan une belle vue sur la mer. D’ailleurs on retrouve cette vue sur beaucoup de cartes postales !

On quitte les thermes pour nous rendre au village de Sidi Boussaid en empruntant un petit taxi jaune. Une fois au centre du village, c’est tout un exercice de prendre les ruelles pavées afin d’arriver tout en haut de la colline. Sidi Boussaid est surtout connu par ses maisons blanches aux portes bleues cloutées ainsi que ces magnifiques jardins. Ça nous a surtout rappelé les ruelles bleus des villes du nord du Maroc notamment Assilah ou encore Chefchaouen.

Nous nous rendons ensuite au Café Sidi Chabaane connu surtout par le nom du « Café des Délices ». La terrasse du café offre le plus beau point de vue de Sidi Bou Saïd, typiques aux villages grecs. Nous avons profité de l’occasion pour prendre quelques photos pour immortaliser cette vue superbe du golfe.

Après cette jolie escapade dans les environs de la capitale tunisienne, nous avons pris taxi pour se rendre à l’Avenue Bourguiba (environ 40 DH). Les petits taxis jaunes sont nombreux et bon marché.

D’autres sites à visiter :

Lors de notre dernière journée, nous avons planifié de se rendre au célèbre musée national du Bardo, qui jouit d’une aura à l’international avec l’une des collections de mosaïques romaines les plus importantes.

Faute de temps (vu l’horaire de notre vol retour), nous nous sommes contenté de faire un dernier tour dans les ruelles de la médina avant d’aller prendre un café sur la sympathique terrasse de l’hôtel Majestic sur l’avenue de Paris, connu pour ses bâtiments de style Art Déco (un clin d’œil pour le boulevard Mohammed V de Casablanca).

Si vous passez plus d’un weekend à Tunis, vous aurez certainement le temps de visiter d’autres lieux notamment :

  • Le mausolée Tourbet El Bey et les palais Dar Hussein et Dar Ben Abdallah ;
  • Le Parc du Belvédère et le Musée d’Art Moderne ;
  • Le port de la Goulette
  • Les stations balnéaires d’El Marsa et de Gammarth à 18 KM de Tunis
Visiter Tunis et ses environs : mon avis

Avec ma femme, nous ne sommes restés que 3 jours à Tunis, mais ça ne nous a pas empêché de découvrir la ville et ses environs. A vrai dire, on s’est senti plus dans une ville du nord du Royaume que dans un autre pays pour plusieurs raisons notamment :

  • L’architecture de la ville-nouvelle de Tunis est presque identique à Rabat Ville ou bien le Bd Mohammed V de Casablanca ;
  • Beaucoup de ressemblance entre le charmant village de Sidi Bou Saïd  avec Assilah ou bien les ruelles bleues de Chefchaouen ;
  • La médina de Tunis est une copie des médinas du Grand Maghreb.
Les plus :
  • L’héritage culturel de Tunis et ses environs ;
  • Les Tunisiens sont naturellement joyeux ;
  • A l’image du Maroc, la Tunisie n’en est pas moins accueillante envers les touristes ;
  • Le coût de la vie est bon marché (ça coute moins cher qu’au Maroc !) ;
  • Les marocains sont bien appréciés par les tunisiens : Tcharafna Bikom !
Les moins :
  • Aucun dépaysement pour un marocain !
  • A l’instar de la cuisine marocaine, les plats tunisiens sont riches en épices mais avec une dose de plus de la harissa !
Conclusion de mon itinéraire pour visiter Tunis en 3 jours :

Tunis est parfois un peu laissée de côté en tant que destination touristique au profit des nombreuses stations balnéaires du pays du Jasmin. Ce serait cependant une erreur de ne pas visiter la capitale tunisienne et d’apprécier son riche patrimoine culturel.

L’itinéraire exposé représente quelques suggestions pour vous mettre sur la piste d’autres découvertes encore, qui rendront votre séjour plus sympathique (cette liste n’est pas exhaustive !).

Quelques adresses :
  • Hébergement : Hôtel Carlton
  • Prendre un café :
    • Tunis : Terasse de l’hôtel Majestic
    • Sidi Bou Saïd : Café des Délices
  • Café Panorama :
    • Pâtes bolonaise/ sauce blanche
    • Salade niçoise
    • Pain fait maison avec des olives
  • Café des Délices :
    • Pizza fruits de mer (suffisante pour deux personnes) environ 100 DH
  • Pâtisserie la Gourmandise :
    • Pâtisserie française raffinée
  • Terrasse du Bar :
    • Très belle terrasse de l’hôtel Majestic pour prendre un café ;
    • Hôtel art-déco entièrement rénové

A bientôt les touristes !

TAGS

LEAVE A COMMENT